Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Fénay-Loisirs-Culture

Sur les traces des Seigneurs de Vergy

10 Avril 2015, 07:25am

Publié par fenay-loisirs

C'est de Segrois, petit village de 50 habitants, édifié sur le flanc de la colline que démarrera notre périple du mardi. Petit échauffement parmi les vignes hautes, qui tantôt en cépage chardonnay, tantôt en pinot noir donneront de succulents vins en appelation Hautes Côtes de Nuits. Une grimpette de huit cents mètres nous hissera sur le plateau, au loin nous apercevons les ruines de l'abbaye de Saint Vivant et, superbe et verdoyant, en contre bas le Val de Vergy, il faut dire qu'ici nombre de petits villages portent l'appellation Vergy, Curtil Vergy, l'Etant Vergy, Reulle Vergy .... Nous sommes sur le chemin des moines, reliant autrefois l'abbaye de Citeaux à l'abbaye de St Vivant. Bientôt, charmes et chênes font place aux hêtres, essence de petite à moyenne montagne, pas étonnant de les trouver ici à plus de 500 mètres d'altitude ! Nous traversons une superbe hêtraie, fûtaie qui a plus de 150 ans ! Nous sommes en forêt domaniale de Détain Gergueil, maintenant les résineux apparaissent çà et là ; pins noirs d'autriche, pins sylvestres,(atteints par la chenille processionnaire) cèdres et mélèzes ....

Nous voici sur le Batier que nous empruntons sur un parcours relativement peu accidenté, sauf une petite descente où cris et paroles fusèrent de toutes parts, on ne déplore aucune chute, mais la descente fut bruyante et comique, cela met un peu de piquant à notre menu hebdomadaire. Lente descente vers les carrières de Meuilley, là, les engins sans cesse creusent le ventre de la terre afin de la dépouiller de ses tripes qui permettront aux hommes la réfection des routes et des chaussées. Une poussière ocre s'en dégage, soudain, une explosion nous fait tressaillir, c'est une charge explosive qui permettra d'aller encore plus au fond des entrailles afin de satisfaire les exigences humaines, on creuse, on pollue, on exploite, on construit, déboise, jusqu'où ira-t-on ?

Le côteau de Villars nous domine, vignes hautes partout, les pierres concentrées aux pieds de vignes restitueront la chaleur afin de parfaire une maturation du raisin plus tardive. En bas, coule le Meuzin, impassible, serpentant comme un gigantesque serpent, créant de nombreux méandres, il gagnera la Saône par une autre rivière, puis le Rhône, la Camargue, et bientôt ... la mer ! Il aurait fallu jeter une bouteille !

Retour par Villars Fontaine, village typique des Hautes Côtes, avec ses appareils en pierre de taille, ses porches, ses tours, ses fontaines, et seul village à l'instar de Reulle Vergy, où la mairie est construite sur le lavoir.

10 kilomètres sous un beau soleil printanier, 37 partants, 37 arrivants, le compte est bon, à mardi prochain pour un nouveau partage entre convivialité, humour et joie de vivre !

Sur les traces des Seigneurs de Vergy
Sur les traces des Seigneurs de Vergy
Sur les traces des Seigneurs de Vergy
Sur les traces des Seigneurs de Vergy
Sur les traces des Seigneurs de Vergy
Sur les traces des Seigneurs de Vergy
Sur les traces des Seigneurs de Vergy
Sur les traces des Seigneurs de Vergy
Sur les traces des Seigneurs de Vergy
Sur les traces des Seigneurs de Vergy
Sur les traces des Seigneurs de Vergy
Sur les traces des Seigneurs de Vergy
Sur les traces des Seigneurs de Vergy

Commenter cet article