Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Fénay-Loisirs-Culture

Boucle endiablée...

6 Novembre 2015, 09:04am

Publié par fenay-loisirs

Cet après-midi de balade n'augurait rien de bon pour les 17 marcheurs de FLC....Pluie, brouillard étaient au départ, peu avant 14 h, à proximité de la ferme équestre de Champ-Moron.
Était-ce l'intitulé de la balade "Porte du diable" qui inspira la météo? A 14 h, le ciel s'éclaircit et la pluie cessa jusqu'à la fin de l'après-midi.
Aux quelques bons chemins, se sont succédé des sentiers parfois glissants, offrant cependant des points de vue nouveaux sur Plombières et au loin sur le plateau de la Cras.
En chemin, nous traversons un lieu-dit au nom pittoresque et évocateur "Folle Pensée" qui a du inspirer une déclaration amoureuse sur un panneau, peu avant l'ancien prieuré de Bonvaux, devenu centre équestre et restaurant.
Cela tombe bien ! car nous ferons un aller et retour pour visiter le temple d'Amour, qui serait pour certains un lieu de rendez-vous pour les amoureux, et selon une légende ancienne un poste permettant de surveiller l'arrivée des loups.
Notre boucle n'est pas terminée, le sentier se rétrécit, la lumière se fait diffuse, les arbres un peu plus moussus.
L'ambiance est idéale pour passer par la Porte du Diable, but principal de cette balade.
Le lieu est réputé hanté et maléfique, site de rendez-vous nocturne pour des amateurs d'émotions fortes en mal d'ésotérisme. Halloween n'est pas loin !
Heureusement, nous étions exorcisés par avance après nos deux précédentes balades : l'une à l'oratoire de Pernand Vergelesses, l'autre à Notre-Dame de l'Etang.
17 h, nous terminons notre boucle endiablée après 9,5 km, sans mauvaises rencontres, quelques centaines de mètres après cette singulière et mégalomaniaque porte en pleine nature.

(Plus Sérieusement cette porte aurait été bâtie par l'ancien propriétaire de Champ-Moron qui aurait utilisé des éléments de monuments et édifices religieux démantelés par les révolutionnaires.
Une sculpture ornant le haut de cette porte ne serait pas- quoique!- une tête de bouc " Belzebuth, mais un bonnet phrygien emblème révolutionnaire. Le propriétaire s'appelait Hias Bonnet....(1804- +1873) descendant d'un fervent révolutionnai
re).

Boucle endiablée...
Boucle endiablée...
Boucle endiablée...
Boucle endiablée...
Boucle endiablée...
Boucle endiablée...
Boucle endiablée...
Boucle endiablée...
Boucle endiablée...
Boucle endiablée...
Boucle endiablée...
Boucle endiablée...
Boucle endiablée...

Commenter cet article