Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Fénay-Loisirs-Culture

Quelle est verte la campagne !

29 Mai 2013, 20:10pm

Publié par fenay-loisirs

balade du 28 Mai 2013

 En mai, fais ce qu'il te plaît .....

Plus facile à dire qu'à faire....

Ce qui plairait aux 30 marcheurs de FLC, c'est de ne pas avoir à se couvrir. Ma pauvre dame !! Comme aurait dit Yvette " Faut bâcher ". Un invité n'est pas venu : l'anticyclone des Açores. Il pleut. Le départ est donné à côté de la salle des fêtes, ancienne gare du tacot de l'Etang-Vergy. On est sur la bonne voie. Petite grimpette jusqu'à l'église néo-romane (fin du 19ème siècle) qui cache quelques "trésors" d'après Jean-Marie.

Ensuite, par le GR7, sentier de grande randonnée assez humide, on monte jusqu'au village de Bévy. Pas d'église mais un clocher républicain sans coq sur l'ancienne école. Les habitants : les "épourignés" = cheveux frisés. Au loin, on aperçoit la butte de Vergy.

Un superbe chemin blanc, qui monte tranquillement, nous fait pénétrer dans la vaste forêt de Détain-Gergueil. Les sceaux de Salomon, les mélittes à feuilles de mélisse, les valérianes, les buggles rampantes bleues fleurissent le long du sentier. On a aussi les euphorbes réveille-matin ou petites éclaires et les lys martagons qui ne sont pas en fleurs.

Après 1 km de marche dans la forêt, nous croisons le chemin qui mène à l'aven ou source vauclusienne du Puits ou Creux Tombain. Nous voici à la maison forestière de Chevigny, très connue des marcheurs de FLC, au moment de la recherche des jonquilles avec Guy. Nous sommes à 520 m d'altitude. On est sur le plateau. Arrêt thé, café, tarte à la rhubarbe, clafoutis et gâteaux. Guy, c'est l'oeil du lynx : il a aperçu 3 champignons mousserons de la Saint-Georges au très bon parfum.

Le village de Ternant, en contrebas, s'offre à notre vue. L'église a été construite en 1820 et le château est superbe avec ses tuiles vernissées. Nous quittons ce mignon village de Ternant (n'est-ce pas Josette ?) en empruntant un chemin à travers prés et bois.

Une coquille jaune sur fond bleu nous signale que nous croisons une variante du chemin qui mène à Saint-Jacques de Compostelle (situé à 1550 km). Pour nous, il reste seulement 2 km avant l'arrivée à ..... l'Etang-Vergy. Une souille, cuvette de boue, pour sangliers. Ils n'ont sûrement pas d'arthrose !!!

Nous plongeons dans une combe boueuse puis nous longeons le ruisseau du Creux-Tombain. C'est mieux que longer la combe et plonger dans le ruisseau. Dernière balade en mai avec villages, vignes, bois, prés, champs et sénevé ou moutarde blanche. Dénivelé 200 m. Distance 11 km.

Proposée par Bernadette et Robert.

 

Le château de Ternant

 

Du 11ème siècle au 17ème siècle, le principal propriétaire et seigneur de la terre de Ternant est le chapitre de Vergy, auquel succède celui de Nuits. Ce dernier vend le château en 1675 à Louis de Pélissier. Celui-ci construit vraisemblablement la "Maison basse seigneuriale". Ensuite, les Pélissier vendent le fief en 1740 à Amé François Chavansot-Berbis. En 1773, le propriétaire est André-Charles Dubard, conseiller à la Cour des Comptes. Sa veuve vend la demeure comme bien national à la famille Lagneau qui le conserve jusqu'à nos jours. Il sera à nouveau vendu. Le château possède 2 corps de bâtiments du 16ème avec cheminée monumentale (on y ferait à l'aise rôtir un boeuf), escalier, galerie de bois reliant les bâtiments, oratoire.

Voir les commentaires

Sur les pas des "Gueules noires" à Blanzy.

25 Mai 2013, 08:18am

Publié par fenay-loisirs

Récemment mis à jourAujourd'hui 22 mai 2013, 29 adhérents de FENAY LOISIRS CULTURE, sont partis sur les pas des "Gueules noires" à Blanzy.
Daniel Picard, un adhérent de longue date, qui a découvert dans sa jeunesse, le monde du travail dans une mine de Blanzy, avait émis le souhait de revoir ce lieu chargé de souvenirs pour lui.
Merci à Daniel, car tous les participants ont apprécié la découverte passionnante de ce monde aux conditions de vie si pénible.
Le Musée de la Mine de Blanzy est un musée français labélisé Musée de France. Pour sauvegarder la mémoire minière, vers 1970 des anciens mineurs décidèrent de trouver un ancien carreau (installations de surface d'un puits) afin d'y créer un écomusée. Sur le site de l'ancien puits Saint Claude Il est inauguré en 1978. Il est le témoin de 2 siècles d'histoire : La grande aventure industrielle était en marche !
 Sous la conduite de guides, nous avons découvert le fonctionnement du chevalement et de toute sa machinerie. Un retraité de la mine, bénévole, passionné, nous a longuement expliqué la rigueur avec laquelle cette machine devait être conduite (le portable n'existait pas !... pour la communication).
Une simulation permet aux visiteurs de se rendre dans les galeries pour comprendre toutes les techniques misent en œuvre pour l'extraction du charbon.
Dans les dernières années d'exploitation les ingénieurs de Blanzy avaient mis au point une machine révolutionnaire (spéciale aux filons de Blanzy et qui marchait...) qui augmentait considérablement la production de charbon.
Notre descente (2013) fut toutefois moins périlleuse que celles qu'effectuaient les mineurs du temps de l'exploitation de la mine.
Nous avons pu constater la lente évolution des conditions de travail des mineurs.
Nous remercions FENAY LOIRS CULTURE pour sa participation financière à cette visite.
 
organisé par Marie-Louise et Robert clip FLC
photos dans l'album "visites Sortie" => Blanzy mai 013

Voir les commentaires

Balade à Arcenant - Hautes-Côtes. (21).

24 Mai 2013, 14:53pm

Publié par fenay-loisirs

autour d'Arcenant (16)25 marcheurs de FLC démarrent la balade par une montée assez raide le long d’une petite combe. 120 m de dénivelé, ce n’est pas rien. Mais l’effort est récompensé par un beau point de vue sur le village d’Arcenant, les vignes et son église du 14 ème siècle.
Arcenant est la capitale des petits fruits rouges : groseilles, cassis (Noir de Bourgogne), framboises. La balade continue par un chemin assez boueux au milieu des plantations de cassis. Merci qui ? Les moines de l’abbaye de Cîteaux.
Les vignes sont sur le versant adret exposé au soleil. On n’aurait pas pu planter des vignes ce mardi. Les cassissiers sont exposés au nord ou ubac. Didier nous rappelle un moyen mnémotechnique : exposé au nord = ubac…à glace (au cassis et chantilly). Le cassis est de plus en plus apprécié et les liquoristes parlent de « la petite baie noire qui monte, qui monte ».
En approchant de Fussey, on découvre le magnifique lavoir à colonnes des Ternes,  construit en 1823. Autrefois on rouait (macérait) le chanvre dans un routoir situé devant le lavoir pour séparer les fibres de l’écorce. Le « haut » village de Fussey (d’après fusain ou fustis = bois coupé) qui culmine à 500 m d’altitude, est traversé à bonne allure grâce
aux « soeurs Dalton ».
Une descente sur le hameau de Changey, nous amène à un superbe château du 18 ème siècle, de gigantesques tilleuls et son parc. Arrêt au hameau chez le vigneronfromager.
Dégustation de fromages de chèvre, frais, cendré, sec… sous la tonnelle installée par la propriétaire. Les marcheurs sont ravis d’acheter des fromages pour se souvenir de cette balade. Thé, café, gâteaux.

Direction la chèvrerie par une grimpette qui coupe un peu le souffle. Sauf Alain qui monte en voiture avec la propriétaire !! Certains membres du groupe parlent d’une voie chevrotante à l’approche de la chèvrerie. Les chèvres n’aiment pas la pluie. Ce sont des
chèvres de luxe. Elles sont à l’intérieur. On entre voir les chèvres qui nous accueillent gaiement et s’éparpillent parmi nous. Certains retrouvent leur âme d’enfant. D’autres parlent d’adoption. Des câlins par-ci, des caresses par-là. Le contact avec les chèvres a humanisé les marcheurs.
Un long sentier blanc nous ramène à Arcenant. Maintenant, pour s’endormir les marcheurs compteront les chèvres. Balade de 10 km proposée par Bernadette et Robert. clip FLC

Photos dans l'album "jeudi-matin" => autour d' Arcenant

 

Le rouissage ou ruitage :

La fermentation ou macération en eaux vives était arrêtée quand les fibres se séparaient facilement. Une fermentation trop prolongée enlevait aux fibres une grande partie de leur valeur. Il ne fallait pas d’eaux acides ni calcaires. L'eau des roussoirs ou routoirs devenait de couleur brun-jaunâtre, se putréfiait et dégageait des gaz incommodants qui empestaient tous les alentours. Les eaux qui servaient au rouissage étaient réputées excellentes pour l'irrigation. Le lin rouit plus vite que le chanvre. Les fibres de lin servent à fabriquer du papier, des cordes, de la toile de lin. Le chanvre (chènevis, cannabis) donne huiles, tissus et laine de chanvre. Le terme rouir vient du francique rotjan qui signifie pourrir.

Voir les commentaires

voyage en Irlande du 6 au 15 Mai 2013

23 Mai 2013, 07:27am

Publié par fenay-loisirs

DONEGAL COMTE (Copier)Le Lundi 6 Mai, 32 adhérents de Fénay-Loisirs-Culture se sont donné rendez-vous à Domois pour rejoindre l’aéroport de Lyon par autocar. Ils ont alors pris l’avion pour un périple de 10 jours en Irlande.

Le Grand Tour d’Irlande a commencé par la visite de Belfast, capitale de l’Irlande du Nord. La visite du musée du Titanic a permis une immersion totale dans la vie des Irlandais au début des années 1900, dans le Belfast prospère grâce à la commercialisation du lin et la construction navale. Découverte ensuite de la  reconstitution du chantier naval, de l’assemblage du bateau, de la vie à bord de ce navire mythique suivant les étapes de la traversée et du naufrage.

Puis direction le nord de l’île, vers le spectacle éblouissant de  La Chaussée des Géants, continuation sur Derry, le Donegal, le Connemara avec ses innombrables lacs, les falaises de Moher, l’anneau du Kerry, pour rejoindre Dublin et La Vieille Bibliothèque, qui renferme le célèbre livre de Kells, le Musée National, et la brasserie Guiness.

Organisé par Nicole L clip FLC

Photos Dans l'album "Visites et voyages "

Voir les commentaires

1 2 > >>