Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Fénay-Loisirs-Culture

"elle est pas belle la vie..."

28 Décembre 2013, 09:48am

Publié par fenay-loisirs

A peine a-t-on fêté Noël
Avec des festins, des jouets
Que s’annonce l’année nouvelle
Et que l’on peut recommencer.
 
Huit jours après le Nouvel An,
Avec ses bulles qui pétillent,
Voici les rois mages apportant,
Galettes et couronnes qui brillent.
 
Et ensuite, que prévoit-on ?
Les crêpes de la Chandeleur !
La vie est plaisante ma foi !
On va de bonheur en bonheur !
 
Corinne Albaut

 

 

La ronde des bonheurs
Jeudi 26 Décembre nous nous sommes retrouvés pour ce bonheur et ce plaisir de nous retrouver et marcher ensemble pres de Domois,(voir plus bas les photos de Martine), il y en aura encore beaucoup d'autres pour cette nouvelle année qui s' annonce ....
 
Bonne et heureuse Année 2014
"elle est pas belle la vie...""elle est pas belle la vie...""elle est pas belle la vie..."
"elle est pas belle la vie...""elle est pas belle la vie..."
"elle est pas belle la vie...""elle est pas belle la vie..."
"elle est pas belle la vie...""elle est pas belle la vie..."

Voir les commentaires

Balade en ville...

14 Décembre 2013, 08:56am

Publié par fenay-loisirs

" l'association Fenay Loisirs -culture a organisé une visite de Dijon animée par des commentaires ayant trait à l'histoire de certains personnages célèbres, Condé, Saulx-Tavannes, Charles le Téméraire, les Valois, etc...et aussi d'édifices qui ont marqué des époques. Partis du monument de la Victoire et du Souvenir aux Allées du Parc, 60 membres de FLC, bravant le froid, ont effectué un parcours historique à travers la capitale de la Bourgogne, captivés par les commentaires de Jean-Marie Berta. Le groupe s'est ensuite dirigé vers des lieux aussi connus que le Palais des Ducs et des endroits ignorés tels que la rue Hernoux rappelant le souvenir d'un maire de secours lors des moments difficiles et troublés comme les Cent -Jours et les révolutions de 1830 et 1848. La visite finie, la cohorte a pris la direction du Marché de Noêl pour aller se réchauffer."
Balade en ville...

Voir les commentaires

Balade au-dessus des combes de Fixin et Brochon.

8 Décembre 2013, 18:59pm

Publié par fenay-loisirs

 36 marcheurs de Fénay FLC démarrent du parc Noisot (grenadier au service de Napoléon 1er). En passant devant le resto situé en face des vignes du Clos de Napoléon, une partie du groupe s’attarde à la lecture des menus. « Il paraît pas mal celui-là à 19 euros» nous dit Patrick, petit nouveau et grand connaisseur.

 Si tu vas au parc Noisot, n’oublie pas de monter sur le plateau. Ce qui se fait par une grimpette un peu raide de 2 km avalée rapidement car les marcheurs de tête ont accéléré le pas. Ils sont pressés de voir le soleil. Comme la météo l’a dit « après dissipation des brumes matinales, il fera beau » et sur le plateau (ou pelouse calcaire du Moulin à Vent) le soleil est là. L’ambiance est au beau fixe.

 Nous empruntons une partie du circuit « Campagne de Russie ». Une petite descente légèrement glissante et nous voilà au-dessus des Cents Marches, les vraies, celles de Fixin. Après la traversée d’un bois de feuillus, charmes et bouleaux, ce sont les friches herbacées.

 Nous franchissons, par un petit sentier bien entretenu, des bosquets de buis. Ces arbustes sont beaucoup appréciés par les sangliers. C’est pourquoi Martine tape sur...ses bâtons pour les faire fuir. Pas vu la queue d’un sanglier, ça marche. Quelques morceaux de mouchoirs en papier plantés sur des baguettes de bois interpellent tous les marcheurs. Enfin presque tous. Ce sont des indices mis en place par les chasseurs (les dimanches) pour signaler les couloirs où passent les sangliers. Ne restons pas là !

 D’ailleurs, il est près de 4 heures et on se dirige vers une cabane de chasse située dans une belle clairière. Café, thés, gâteaux faits maisons. Il est temps de faire la photo de groupe. Un sourire et hop dans la boîte, pas à gâteaux, mais numérique. Ensuite, c’est la descente sur les vignes par un large chemin. Un perchoir en bois, (pour les chasseurs, pas pour les poules) amuse quelques personnes. La plus téméraire (ou la plus jeune ?) grimpe dessus. « On se croirait sur un télésiège ».

 Et voilà les vignes, la plaine, le brouillard avec un « point de vue » qui mérite bien son nom car on ne voit rien. Notre rendez-vous avec le patrimoine de la Côte est raté. Ce sera pour une autre fois. On arrive à l’éolienne (autrefois le moulin) visible mais faiblement éclairée. Nous y laissons un membre du club qui a des ampoules…aux pieds. Balade de 9 km proposée par Bernadette et Robert.

Balade au-dessus des combes de Fixin et Brochon.
Balade au-dessus des combes de Fixin et Brochon.
Balade au-dessus des combes de Fixin et Brochon.
Balade au-dessus des combes de Fixin et Brochon.
Balade au-dessus des combes de Fixin et Brochon.
Balade au-dessus des combes de Fixin et Brochon.
Balade au-dessus des combes de Fixin et Brochon.
Balade au-dessus des combes de Fixin et Brochon.
Balade au-dessus des combes de Fixin et Brochon.
Balade au-dessus des combes de Fixin et Brochon.
Balade au-dessus des combes de Fixin et Brochon.
Balade au-dessus des combes de Fixin et Brochon.
Balade au-dessus des combes de Fixin et Brochon.

Voir les commentaires