Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Fénay-Loisirs-Culture

Entre campagne et forêts, à Saussy.

24 Mai 2014, 19:39pm

Publié par fenay-loisirs

C'est du parking du cimetière de Saussy que 31 marcheurs de FLC se sont élancés, pour une balade mi-campagne mi- bois.

La météo s'y prête, ni trop chaude ni trop froide!

Surprise ! Au départ un autre groupe de marcheurs s'apprête à partir, il s'agit du CAF (des pros ! )

Il n'y aura pas de mésalliance, et nous ne perdrons aucun de nos membres.

Nous empruntons un bout du GR7, après le centre équestre abrité dans le château des Charmes, direction la route forestière des Grolles!!!

Un clin d'oeil pour les marcheurs ! pourtant non il ne s'agit pas de ce que tout bon marcheur a à ses pieds! Il paraît que les Grolles sont l'appellation locale des corbeaux !

Le relief est engageant, trop peut-être, comme il fallait s'en douter cela ne dure pas, quelques montées et descentes viennent rompre la facilité apparente de ce circuit.

Quelques panneaux inquiétant nous avertissent de danger de tirs aériens ! Nous traversons en effet l'ancien champ de tir d'Epagny.

Plus de craintes, ce lieu est maintenant inactif depuis le départ de Mirages de la BA 102.

Nous enchaînons les sentiers bordés d'ancolies, la combe aux biches, le chemin de la cabane Jackson (un cousin canadien se serait-il égaré un jour dans nos contrées? ), la combe de la pépine.

Un beau chemin à travers les blés naissants et les colzas finissants nous ramène après 13 Km à notre point de départ.

Nous concluons ce circuit par une rapide visite commentée par notre historien-maison à la tour hydraulique surmontée des vestiges d'un sémaphore datant d'avant 1900.

groupe balade Saussy
groupe balade Saussygroupe balade Saussy
groupe balade Saussygroupe balade Saussygroupe balade Saussy

groupe balade Saussy

Voir les commentaires

Sur les traces des Seigneurs de Vergy …

14 Mai 2014, 14:55pm

Publié par fenay-loisirs

Le temps quelque peu maussade et pluvieux de la mi-mai n’a pas découragé les 32 pèlerins de FLC.

Le Val de Vergy offre un spectacle grandiose, une vue à 180° sur le paysage dont le camaïeu de vert s’étend à l’infini …. Une sente pentue nous amène assez vite sur les ruines de l’abbaye de Saint Vivant. De là, une mer de vigne, en cépage pinot, vinifiée en Bourgogne Hautes Côtes de Nuits couvre les collines. Altitude 423, ruines de l’abbaye, le petit sentier du GR7 nous mène vers l’église St Saturnin, commencée au XII ème siècle et remaniée jusqu’au XVIème siècle. Arrivée au village dont la typicité de la mairie est d’être construite sur le lavoir. Petite halte avec vue sur le Val de Vergy pour le goûter. Retour par une combe qui nous mène vers la ferme de Congé. Arrivée par l’église de l’Etang-Vergy, 4 heures soupatoires, camion pizza, puis collation dans la cabane de chasse.

 

Sur les traces des Seigneurs de Vergy …
Sur les traces des Seigneurs de Vergy …Sur les traces des Seigneurs de Vergy …Sur les traces des Seigneurs de Vergy …
Sur les traces des Seigneurs de Vergy …Sur les traces des Seigneurs de Vergy …
Sur les traces des Seigneurs de Vergy …Sur les traces des Seigneurs de Vergy …

Voir les commentaires

Balade dans les Hautes Côtes.

8 Mai 2014, 11:07am

Publié par fenay-loisirs

Retour dans les Hautes Côtes, départ de Semezanges. Le temps instable des jours derniers a dissuadé quelques uns de nos fidèles marcheurs, mais 37 d’entre eux se sont retrouvés pour partager un moment de bonheur intense.

La balade a commencé par une cueillette. L’eusses-tu cru ! Du muguet en cette saison ! Et bien oui ! On s’est fait sonné les cloches ! Après avoir cueilli un gros bouquet, les plaisanteries fusaient de toutes parts, nous sommes repartis en direction de la ferme de la Cras, rachetée par un couple germano-britannique. Nous gagnons le GR7 en direction de Reulle-Vergy. Petit goûter des Aînés, toujours de la bonne humeur, les blagues fusent, on oublie les vicissitudes de la vie quotidienne, quelques fleurs attirent notre attention, nous en reparlerons ! Petite combe sinueuse, ails des ours, aconits, stellaires holostées jonchent les talus !

Retour dans le Val de Vergy, orchis, bleuets, coquelicots égayent la nature de leur belle couleur printanière. De retour au village, petit apéritif de l’amitié, une ode à la vie, instant fugitif, mais oh combien agréable au fond des bois. 10,5 km.

La semaine prochaine, si le temps le permet, pique nique, pizzas, petit moment privilégié.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Aconit tue loup : aconitum vulparia. C’est une renonculacée à fleurs jaunes pâles en grappes. Seuls les bourdons à longue trompe peuvent polliniser les fleurs de l’aconit. La plante contient des alcaloïdes qui la rendent vénéneuse.

Dès l’antiquité, elle était employée pour la fabrication de poison pour les flèches. Ses extraits étaient également utilisés pour empoisonner les appâts à renards et à loups (d’où son nom).

Mélitte à feuilles de mélisse : melittis melissoptyllum. C’est une lamiacée, feuilles opposées en croix. Le nom de la plante vient du grec melitta qui veut dire abeille. Toutefois, le doux nectar que renferment les fleurs n’est pas accessible aux abeilles, car elles ont la trompe trop courte pour atteindre le fond du tube. Seuls les bourdons et les papillons munis d’une longue trompe ont une chance de s’en délecter.

Balade dans les Hautes Côtes.Balade dans les Hautes Côtes.
Balade dans les Hautes Côtes.Balade dans les Hautes Côtes.
Balade dans les Hautes Côtes.Balade dans les Hautes Côtes.
Balade dans les Hautes Côtes.Balade dans les Hautes Côtes.Balade dans les Hautes Côtes.

groupe

groupe

Voir les commentaires

Autour de la Motte Giron,

1 Mai 2014, 11:06am

Publié par fenay-loisirs

Un ciel incertain a accompagné durant cet après-midi les 28 marcheurs de FLC. L'effectif a baissé par rapport aux dernières balades !

Les mamies et papis sont sollicités pour garder les petits-enfants en cette période de vacances scolaires.

Un petit sentier au départ du Clos du Roy nous fait traverser une partie du vieux Chenôve, entre les dernières parcelles de vignes, et de jardins disputant âprement leur espace vital à l'envahissement urbain. (Pour combien de temps encore?)

Les sentiers sont bordés d'odorantes aubépines en fleurs. Que la nature est belle à cette saison !

Du Chapître nous continuons vers le centre de loisirs niché dans les bois vers le centre équestre et la Bergerie.

Nous dépassons la ferme de Giron, puis par une belle montée dans les pins nous parvenons au fort de la Motte Giron, à 415m d'altitude.

La défaite de 1870 qui a rapproché nos frontières de nos ennemis de l'époque, a nécessité la construction d'une ligne de défense autour de Dijon, dont fait partie cet important ouvrage.

La Motte Giron n'a jamais connu de combats, il fut surtout utilisé comme lieu de détention, d'abord pour les prisonniers allemands, en 1917, puis durant la dernière guerre pour les déportés et à nouveau jusqu'en 1947 aux prisonniers de guerre allemands.

Le retour par le sud-ouest résidentiel de Dijon nous permet d'apercevoir de beaux points de vue sur le lac Kir et le vieux Talant.

La combe Persil puis la combe St Joseph nous ramènent par le plateau de Chenôve à notre point de départ, après 12km.

Autour de la Motte Giron,
Autour de la Motte Giron,Autour de la Motte Giron,Autour de la Motte Giron,
Autour de la Motte Giron,Autour de la Motte Giron,
Autour de la Motte Giron,Autour de la Motte Giron,Autour de la Motte Giron,

Voir les commentaires