Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Fénay-Loisirs-Culture

Balade douce à Norges la ville,

25 Février 2016, 10:33am

Publié par fenay-loisirs

Le temps est humide, le circuit aussi! Nous empruntons le curieux chemin de planches sur pilotis qui serpente le long de la Norges, issue d'une résurgence dans le village.

Les lattes glissantes nous obligent à cheminer d'un pas léger jusqu'à Norges le bas, sous le regard curieux des canards et des cygnes.

La transparence de l'eau et son débit sont étonnants !

La balade se poursuit par la traversée des villages pittoresques de Brétigny et Clénay, avec leurs maisons anciennes et leurs lavoirs témoins d'une époque révolue.

Notre retour s'effectuera par des chemins agricoles traversant des cultures naissantes. Les arbres ont disparu, le vent se fait plus vif.

Une halte bienvenue à la Fontaine aux Lions ; ancienne cressonnière nous permet d'apprécier quelques douceurs et des boissons chaudes " et revigorantes", tirées du sac.

Balade de 11 km, remarquable par par son dénivelé inhabituel ! " + 46 m - 46 m "... mais cependant appréciée des 28 marcheurs du jour.

Gageons qu'il n'y a pas eu trop de courbatures le lendemain ! A refaire en été !

 

MARDI prochain:

Le 01-03 :Châtelet d'Etaules***(longue montée et quelques passages délicats) 9,5 km Rdv Domois 13h 20 ou parking ancienne forge de Val Suzon Haut à 13h50

Balade douce à Norges la ville,
Balade douce à Norges la ville,
Balade douce à Norges la ville,
Balade douce à Norges la ville,
Balade douce à Norges la ville,
Balade douce à Norges la ville,
Balade douce à Norges la ville,
Balade douce à Norges la ville,
Balade douce à Norges la ville,
Balade douce à Norges la ville,
Balade douce à Norges la ville,
Balade douce à Norges la ville,
Balade douce à Norges la ville,
Balade douce à Norges la ville,
Balade douce à Norges la ville,
Balade douce à Norges la ville,

Voir les commentaires

Premières fleurs printanières ....

18 Février 2016, 18:41pm

Publié par fenay-loisirs

C'est avec un bon mois d'avance que s'est déroulée la sortie jonquilles.

En effet, après des mois de douceur, d'humidité, de brouillard, un temps maussade s'est installé.

Voici les dates de cueillette depuis 2009 :

- 17 Mars 2009 - 16 Mars 2010 - 29 Mars 2011 - 13 Mars 2012 - 12 Mars 2013 - 4 Mars 2014 - 10 Mars 2015 et 16 Février pour cette année.

Mais la nature suit son cours, il y a belle lurette que les amandiers arborent leurs fleurs roses, les pêchers ont suivi et déjà dans les bois, les scilles de printemps, signe avant coureur d'un changement de saison, pointent leurs délicates fleurs bleu roi.

Comme tous les ans après de longs mois au coin du feu, quel plaisir que de partager la cueillette des premières fleurs sauvages !

Départ de la Maison Forestière de Chevigny, au cœur de la forêt domaniale de Détain-Gergueil. Lente descente sur un chemin rendu glissant par les pluies successives qui semblent ne pas vouloir s'arrêter.

Une ancienne pépinière créée par le Fonds Forestier National, c'est ici que pendant de nombreuses années, des centaines de milliers de résineux furent semés, repiqués et replantés afin d'enrésiner les bandeaux en alternance avec les feuillus que nous voyons aujourd'hui : la mode était à l'enrésinement dans les années soixante !

Descente en direction de l'aven du Meuzin, immense dépression d'où s'échappe, durant l'hiver, l'eau qui remonte de la nappe phréatique et qui sourd lentement en direction de Nuits St Georges.

Maintenant, une montée en fond de combe, la combe de Làa, dont le nom ne figure que sur les cartes détaillées créées par l'Office National des Forêts. Ici, croissent paisiblement nivéoles, scolopendres, et petites fougères au fil des jours.

Nous remontons bientôt sur un chemin de vidange des coupes en exploitation qui permet aux grumiers de débarder grumes et bois divers, il relie Ternant à Détain, quelques 8 kilomères en pleine forêt.

Là, comme chaque année, nous avons le plaisir de retrouver ces belles petites fleurs jaunes qui s'épanouissent au gré du temps sur près de 7 hectares.

Après une petite collation traditionnelle, retour par les dolmens qui prouvent que l'homme, il y a plus de 4000 ans nous a laissé des signes de son passage.

Nous longeons les ruines de l'ancienne ferme de Marcheseuil dont il ne reste hélas que le puits et quelques pierres moussues.

Bientôt la ferme des Rocherons se dresse sur les hauteurs du plateau calcaire.

Nous rentrons chacun arborant son petit bouquet, c'est quelques 11 kilomètres qui ont été nécessaires pour le mériter.

Premières fleurs printanières ....
Premières fleurs printanières ....
Premières fleurs printanières ....
Premières fleurs printanières ....
Premières fleurs printanières ....
Premières fleurs printanières ....
Premières fleurs printanières ....
Premières fleurs printanières ....
Premières fleurs printanières ....
Premières fleurs printanières ....
Premières fleurs printanières ....
Premières fleurs printanières ....
Premières fleurs printanières ....
Premières fleurs printanières ....
Premières fleurs printanières ....

Voir les commentaires

Entre ville et campagne,

3 Février 2016, 18:29pm

Publié par fenay-loisirs

La saison hivernale est propice à la découverte ou redécouverte des balades proches de Dijon pour les marcheurs de FLC. C'est donc de la Bergerie que nous commencerons notre circuit .

Ce lieu abrite une chapelle templier du XII ième siècle : "la chapelle de Fontenotte" anciennement érigée à proximité de Tilchatel, démontée pierres par pierres et rebâtie en cet endroit par la volonté du curé de St Pierre à Dijon et de Corcelles les Monts en 1960.

La combe St Joseph nous amènera à la patte d'oie puis nous emprunterons la combe Persil, avant de remonter vers le fort de la Motte Giron. Cette construction ayant pour vocation de défendre Dijon avec six autres ouvrages fut bâtie après la défaite de 1870 mais les progrès de l'armement ont rapidement déclassé ces fortifications qui servirent plus tard de prison lors des conflits suivants aux différents belligérants.

Le parcours semi-urbain est maintenant terminé. Après notre pause à proximité de la rente de Chatenay (XVIII ième siècle), le sentier qui domine la combe à la Serpent nous offrira de beaux points de vue sur Talant, la Fontaine d'Ouche, et sur le dernier grand-cru de la côte dijonnaise " Le domaine de la Cras".

La boucle se referme après 10 km pour les 36 marcheurs qui seront quand

même obligés de décrotter leurs chaussures !!

Entre ville et campagne,
Entre ville et campagne,
Entre ville et campagne,
Entre ville et campagne,
Entre ville et campagne,
Entre ville et campagne,
Entre ville et campagne,
Entre ville et campagne,
Entre ville et campagne,
Entre ville et campagne,
Entre ville et campagne,
Entre ville et campagne,

Voir les commentaires