Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Fénay-Loisirs-Culture

Articles avec #mardi

Sapin du garde à Marsannay la Côte

27 Septembre 2017, 14:34pm

Publié par fenay-loisirs

Balade de substitution !

Une trahison météorologique nous a obligés à modifier le programme prévu 
pour la journée...balade avec repas tiré du sac : aucun lieu de repli 
pour le pique-nique n'était en effet possible. Ce sera partie remise au 
printemps.

12 marcheurs se sont néanmoins retrouvés avec plaisir, (qui c'est celui 
là !), pour une balade sous un ciel bas, mais heureusement sec au Sapin 
du garde à Marsannay la Côte !

11 km ont été parcourus dans la bonne humeur avec un nouveau "barbu" 
voir la photo !
Sapin  du garde à Marsannay la Côte
Sapin  du garde à Marsannay la Côte
Sapin  du garde à Marsannay la Côte
Sapin  du garde à Marsannay la Côte
Sapin  du garde à Marsannay la Côte
Sapin  du garde à Marsannay la Côte

Voir les commentaires

Autour de Darois

26 Avril 2017, 16:45pm

Publié par fenay-loisirs

Darois, point de départ de cette balade, s'est souvent passé sous la pluie ! Après une heure de balade, le sort a décidé qu'il ne fallait pas déroger à cette "malédiction"....
 
Notre trajet empruntera au départ un bout du sentier Bouton d'or, nous l'abandonnerons à proximité de l'ancien camping "l'Orée du bois" pour le retrouver jusqu'à "la Croix Cassée" en vue d'Etaules, et un peu plus loin encore. Un sentier étroit surplombant la Combe au Nandin parsemée de nombreuses orchidées, nous a menés à cette dernière, puis jusqu'à la combe Ragot.
 
Le trajet s'est, durant quelques centaines de mètres, transformé en parcours sportif, d'abord au passage de la Combe au Nandin vers la Combe Ragot rendue très boueuse par la résurgence de sources et d'arbres abattus en travers du sentier...Ouf ! tout s'est bien passé, pas de chutes ni de vêtement souillés malgré la pluie qui s'installe!
 
Les 28 participants boucleront cette balade tranquille de presque 11 km, tandis que la pluie redouble par le bois Monsieur et le plateau passant à proximité de l'aérodrome.
Autour de Darois
Autour de Darois
Autour de Darois
Autour de Darois
Autour de Darois
Autour de Darois
Autour de Darois
Autour de Darois
Autour de Darois
Autour de Darois
Autour de Darois
Autour de Darois
Autour de Darois

Voir les commentaires

Les Côteaux de Chaux (Côte d'Or)

20 Octobre 2016, 08:50am

Publié par fenay-loisirs

Départ de Meuilley pour les 44 marcheurs de F.L.C.

Petit village des Hautes-Côtes au clocher typique entièrement constitué de pierres. Village autrefois voué à la culture de la vigne, ravagée par le phylloxéra dès 1860, petit à petit la culture des petits fruits fut introduite, désormais la vigne réapparaît sur tous les côteaux bien exposés. Certaines friches en témoigne, la vigne sauvage court sur les flancs de la colline.

Une ancienne charrière ralliant jadis Meuilley à Chaux se glisse lentement, contournant un petit mont traversant vergers et vignes, elle sert aujourd'hui d'accès aux arboriculteurs et vignerons.

Nous atteignons Chaux sur le plateau venté, emblème de l'antenne hertzienne servant pour la télévision, le centre aéré "Pimprenelle" pour les enfants. Comme à Meuilley, belles maisons typiques anciennes, dans un appareillage de pierres taillées lui conférant un charme attachant. Il faut dire que les carrières sont à quelques encablûres à la ronde !

Nous quittons le village pour nous enfoncer dans les bois sombres et humides, mais ni girolles, ni cèpes à l'horizon ! Quelques affouages ont commencé deci, delà. De chasseurs point non plus !

Nous atteignons le monument commémoratif pour les soldats tombés en 1870. Un moment de recueillement. Nous longeons désormais le flanc du côteau le long d'un vieux mur construit patiemment par les anciens, de là on domine les damiers de cultures diverses jusqu'au bleu de l'horizon.

Petite pose le long d'un murger, devenu mur avec le temps pour clore une petite vigne, les coccinelles, telles de petits hélicoptères téléguidés vrombissent autour de nos têtes.

Retour par la cabane de chasse sise non loin de la route menant à Villers la Faye. Petit verre de l'amitié pour clore une promenade automnale ensolleillée, plaisante et régénérante après une semaine de travail pénible pour nos retraités surbookés. 11,5 km dans la joie et la bonne humeur.

Les Côteaux de Chaux (Côte d'Or)
Les Côteaux de Chaux (Côte d'Or)
Les Côteaux de Chaux (Côte d'Or)
Les Côteaux de Chaux (Côte d'Or)
Les Côteaux de Chaux (Côte d'Or)
Les Côteaux de Chaux (Côte d'Or)
Les Côteaux de Chaux (Côte d'Or)
Les Côteaux de Chaux (Côte d'Or)
Les Côteaux de Chaux (Côte d'Or)
Les Côteaux de Chaux (Côte d'Or)
Les Côteaux de Chaux (Côte d'Or)

Voir les commentaires

"Cadoles et Meurgers" de Hauteville lès Dijon(C.O)

13 Octobre 2016, 10:03am

Publié par fenay-loisirs

Pierres qui roulent...

5 ans déjà ! que FLC n'avait programmé cette balade culturelle...(Hé oui, le temps passe !).

Diaporama de notre précédente visite le 7 Juin 2011, c'est ICI (souvenirs!)

50 marcheurs, sous la houlette de M. Lefèvre responsable et guide passionné de l'association "Cadoles et Meurgers" de Hauteville lès Dijon, ont parcouru les chemins et les combes entre Hauteville et Ahuy à la découverte des cadoles et des meurgers.

Cette association crée en 2005 compte 43 membres qui œuvrent à la découverte, à l'histoire et à la restauration de ces vieilles pierres souvent oubliées même par les plus anciens.

Une visite de l'église St Pierre a débuté notre circuit. Cette église possède une particularité rare en Bourgogne, la façade et le mur nord (Xe et XIe S.) sont construits en épi. Les pierres allongées sont disposées en oblique cette technique qui date des alentours de l'an mil est connue sous le nom d'opus spicatum ou arêtes de poisson.

Nous avons ensuite parcouru la combe Ranfer - anciennement combe de l'Enfer- en passant par la combe des Filles jusqu'au Paradis (cela ne s'invente pas), en suivant les explications de notre guide très érudit.

Chemin faisant nous avons découvert les différences entre les guérites, les cabotes ou cadoles et les meurgers (amas de pierres) souvent à l'origine de ces dernières. Ces constructions en pierres sèches datant pour la plupart du XIX siècle servaient d’abris aux bergers, de cabanes à outils, quelques-unes auraient abrité des rendez-vous galants, ou même servi de refuges à ceux qui voulaient échapper à la gabelle (au XVIII siècle).

Courte balade de 7 km cependant riche en connaissances, clôturée par un pot convivial offert par l'association Cadoles et Meugers sur la propriété de notre hôte, également dédiée à sa passion.

Merci encore à M.Lefèvre, qui nous le souhaitons, nous guidera à nouveau sur un autre circuit pour de nouvelles découvertes !

"Cadoles et Meurgers" de Hauteville lès Dijon(C.O)
"Cadoles et Meurgers" de Hauteville lès Dijon(C.O)
"Cadoles et Meurgers" de Hauteville lès Dijon(C.O)
"Cadoles et Meurgers" de Hauteville lès Dijon(C.O)
"Cadoles et Meurgers" de Hauteville lès Dijon(C.O)
"Cadoles et Meurgers" de Hauteville lès Dijon(C.O)
"Cadoles et Meurgers" de Hauteville lès Dijon(C.O)
"Cadoles et Meurgers" de Hauteville lès Dijon(C.O)
"Cadoles et Meurgers" de Hauteville lès Dijon(C.O)
"Cadoles et Meurgers" de Hauteville lès Dijon(C.O)
"Cadoles et Meurgers" de Hauteville lès Dijon(C.O)
"Cadoles et Meurgers" de Hauteville lès Dijon(C.O)
"Cadoles et Meurgers" de Hauteville lès Dijon(C.O)
"Cadoles et Meurgers" de Hauteville lès Dijon(C.O)
"Cadoles et Meurgers" de Hauteville lès Dijon(C.O)
"Cadoles et Meurgers" de Hauteville lès Dijon(C.O)
"Cadoles et Meurgers" de Hauteville lès Dijon(C.O)
"Cadoles et Meurgers" de Hauteville lès Dijon(C.O)
"Cadoles et Meurgers" de Hauteville lès Dijon(C.O)

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>