Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Fénay-Loisirs-Culture

Forêt de Brochon. Brebis perdues ou brebis égarées ?

19 Janvier 2014, 09:55am

Publié par fenay-loisirs

Les marcheurs de Fénay FLC démarrent du parc Noisot à Fixin. On ne verra pas la
statue Réveil de Napoléon attribuée à François Rude. De « rude », on aura la montée comme entrée au menu du jour. Plusieurs membres souffrent. Georges nous abandonne à regret. La ferme ruinée de la Fortelle marque la fin de la déclivité pour les 34 membres restants.
Nous sommes dans la forêt de Brochon. Le plat principal est beaucoup plus digeste.
C’est « plat sans résistance ». Deux membres féminins, suite à un arrêt technique à l’arrière du groupe, nous perdent de vue. Quelques personnes se dévouent pour les retrouver. Sans résultat. La tension monte. Non mais allo quoi ! Le téléphone portable va sauver les deux brebis. Elles vont rejoindre gentiment l’enclos ou plutôt le parking.
Et le groupe continue sa balade, délesté de trois personnes. On a de quoi babiller et discourir sur la méthode (*) pour mener un groupe. Ensuite un long chemin sylvestre et boueux, balisé en bleu et blanc par le CAF. Nous empruntons un chemin plein d’eau sale, défoncé par des engins forestiers qui nous amène au lieu dit « le Bas du Lit ».
Superbe ciel bleu et soleil à l’horizon. Nous arrivons à la cabane Puits d’Enay appartenant à des chasseurs et des forestiers. On a même un décrottoir pour chaussures encrassées, c’est le pied ! C’est l’heure des desserts. Photo de groupe, comme d’habitude…enfin  presque. « Un seul être vous manque et tout est dépeuplé (**) ». Alors trois ! Pensez donc.
Nous longeons la Réserve Naturelle Combe Lavaux. Le retour est facile. Que de la
descente. Un grand bonheur et du plaisir. Alors brebis perdues ou brebis égarées ?
Seulement égarées. Nous retrouvons au parking nos deux brebis. Inutile dans faire tout un fromage. Robert, le guide du jour ne les vilipende pas. Ça peut arriver à n’importe qui.
Quant à Georges, il va mieux et va se consacrer aux balades du jeudi. Nous partîmes 35 et par deux inattendus événements, nous nous vîmes 32 au retour.

Balade de 9 km proposée par Bernadette et Robert et animée, involontairement, par Chantal et Maguy.

*René Descartes, 17ème siècle, célèbre pour sa maxime : « je pense donc je suis ». On peut l’adapter pour FLC : « je pense donc je suis…le groupe » et pour son Discours sur la Méthode qui s'ouvre sur la fameuse phrase : « le bon sens est la chose du monde la  mieux partagée ».
**Alphonse de Lamartine, 19ème siècle, qui a dit aussi : « ignorant d’où je viens et
incertain où je vais ». Phrase qui s’applique très bien à nos deux brebis.

TRANSMETTEZ  l'alerte "over-blog", aux non-abonnés..

Forêt de Brochon. Brebis perdues ou brebis égarées ?
Forêt de Brochon. Brebis perdues ou brebis égarées ?Forêt de Brochon. Brebis perdues ou brebis égarées ?Forêt de Brochon. Brebis perdues ou brebis égarées ?
Forêt de Brochon. Brebis perdues ou brebis égarées ?Forêt de Brochon. Brebis perdues ou brebis égarées ?
Forêt de Brochon. Brebis perdues ou brebis égarées ?Forêt de Brochon. Brebis perdues ou brebis égarées ?Forêt de Brochon. Brebis perdues ou brebis égarées ?

départ de la balade du "Parc Noisot"

Commenter cet article