Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Fénay-Loisirs-Culture

Dernière balade de l'été!

26 Septembre 2015, 09:00am

Publié par fenay-loisirs

14h, rue principale de Bouilland....

Est-ce les conditions météo incertaines, le départ avancé de cette balade, les 45mn de trajet, seuls 17 courageux marcheurs étaient au départ!

Un montée régulière d'1 km nous mène sur les hauteurs de Bouilland, le panorama offert du haut des falaises est impressionnant, le village semble tout rétréci.

Quelques rosés des prés sont ramassés, ils agrémenteront une omelette ce soir. Nous avons de la chance, le ciel retient sa pluie...

Nous poursuivons notre chemin vers l'éperon barré du Chatelet entre la vallée du Rhoin et la combe à la Vieille, nous frisons les 600m, le paysage est grandiose !

Délaissant ces hauteurs nous redescendons par un étroit sentier vers le hameau de la Forge traversé par le Rhoin.

Déja quelques colchiques fleurissent (eh oui ! c'est la fin de l'été! ), le long de la petite route qui nous qui nous mène aux ruines de l'abbaye St Marguerite.

L'abbaye fut fondée au debut du XIIème siècle par les chanoines blancs, ordre créé pour secourir les malades de la grande peste de 1089. Elle fut placée sous le patronage de sainte Marguerite parce que les sires de Vergy, bienfaiteurs des chanoines, avaient ramené de croisade la tête de Marguerite d’Antioche, vierge martyre, décapitée pour avoir repoussé les avances du gouverneur romain Olybrius.

Abandonnée à la révolution, cette dernière est tombée en ruines. En 1970 l'association" les amis de St Marguerite" entreprend un début de restauration. En 2000 le site est racheté par un belge Pilippe Roeland. Les ruines ne sont plus accessible gratuitement.

Un aller et retour, nous mènera à la Roche percée.

Selon la légende :

Poursuivie un jour par le diable, sainte Marguerite se trouva acculée contre la falaise. Miraculeusement, le rocher s’ouvrit et elle put emprunter le passage pour se mettre à l’abri: c’est la Roche Percée de Bouilland, qui conserva l’emprunte des pas de la mule de la sainte.

Les pluies ayant rendu périlleuse l'accès à ce passage, seuls quelques audacieux profiteront réellement de la vue (Ce sera pour une autre fois!)

Le ciel se faisant menaçant , nous en profitons pour goûter, bien nous en a pris la pluie nous a ensuite accompagnés jusqu'à l'arrivée

11 km plus loin.

Belle balade dans la bonne humeur, appréciée de tous malgré une fin de journée très humide!

Dernière balade de l'été!
Dernière balade de l'été!
Dernière balade de l'été!
Dernière balade de l'été!
Dernière balade de l'été!
Dernière balade de l'été!
Dernière balade de l'été!
Dernière balade de l'été!
Dernière balade de l'été!
Dernière balade de l'été!
Dernière balade de l'été!
Dernière balade de l'été!
Dernière balade de l'été!
Dernière balade de l'été!
Dernière balade de l'été!
Dernière balade de l'été!
Dernière balade de l'été!
Dernière balade de l'été!
Commenter cet article