Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Fénay-Loisirs-Culture

Roche Madame..

17 Octobre 2014, 08:22am

Publié par fenay-loisirs

Roche Madame

L'épais brouillard qui règnait sur la vallée de la Saône, ne laissait pas présager un si bel après-midi !

Rendez-vous est pris à proximité de l'autoroute A38 à Fleurey. A notre gauche le Plain de Suzânne, à droite le Plain de Suzard (quels noms bizarres !).

Nos pas nous mènent vers la ferme de la Colombière par un chemin qui monte progressivement sur les hauteurs de la Roche d'Anse. Il fait chaud, les marcheuses et les marcheurs commencent à s'effeuiller...

Le panorama de 270° qui s'offre sur les villages d'Urcy, d'Arcey et la vallée de l'Ouche, nous fait oublier la longue montée à travers la forêt.

Le chemin s'aplatit, nous cheminons maintenant en bordure du Plain de Suzard. De nombreuses trouées dans la végétation nous permettent d'apprécier la beauté des paysages.

Quelques-uns, sujets au vertige, sont impressionnés par la hauteur des perspectives mais tout rentre rapidement dans l'ordre !

Roche Madame sera le dernier point de vue avant l'habituel goûter. Nous contournons le Mt Aigu vers notre point de départ en passant par la combe des Anes (non, ce n'est pas nous !).

Balade automnale de 10 km, appréciée des 34 marcheurs et de nos incorrigibles mais sympathiques bavardes...qui ne se sont pas perdues !

Roche Madame..
Roche Madame..
Roche Madame..
Roche Madame..
Roche Madame..
Roche Madame..
Roche Madame..
Roche Madame..
Roche Madame..
Roche Madame..
Roche Madame..
Roche Madame..
Roche Madame..
Roche Madame..
Roche Madame..
Roche Madame..
Roche Madame..

Lire la suite

En partant de Meuilley

12 Octobre 2014, 11:11am

Publié par fenay-loisirs

Tour des villages en partant de Meuilley.

Il est 14h au clocher de l’église Saint-Léger de Meuilley et les 26 marcheurs de FLC craignent que la signification de Meuilley = mouillé ne se révèle juste. Mais non, il fera beau. Les participants traversent le village en passant devant l’ancienne gare du Tacot. Un 1er arrêt (on en fera 2 autres) sous un noyer pour ramasser quelques petites noix.

Une grimpette nous fait traverser le très vieux village (2000 ans) et bien rénové de Villars-Fontaine avec 9 fontaines publiques et 20 sources. La récompense de notre effort c’est l’arrivée au mur « mosaïque d'art contemporain, exposition évolutive ». 60 carrés peints de couleurs vives avec portraits et paysages.*

Nous marchons à la limite des bois et des vignes avec une très belle vue sur le plateau de Myon, la butte des Sires de Vergy, Collonges-les-Bévy, le vallon du Meuzin et la vaste forêt de Détain-Gergueil. Nous atteignons Segrois, village ancien tout en pierres, apprécié par Didier.

Nous croisons le Chemin des Moines de Cluny qui va de Vosne-Romanée à Saint-Vivant (balisage bleu). Puis c’est la désolation. Une coupe à blanc a été faite dans la forêt. Un engin de transport de bois a saccagé tout le chemin. C’est boueux. Le groupe s’en accommode et arrive à Curtil-Vergy dans la bonne humeur

.Nous rejoignons Pellerey, moulin avec chambres d’hôtes. Les marcheurs discutent prix, avantages ou inconvénients des vacances en chambre d’hôtes. Trois moulins sont installés sur le Meuzin dont celui de Chevalier, vieux de 800 ans, qui a été visité en septembre par les adhérents de FLC. C’est l’arrêt 4 heures. Debout ou assis pour certains sur un petit mur nous savourons le thé, le café, les gâteaux maison et autres.

A la Nourotte, nous retrouvons les vignes, cueillette de raisins et arrivons au village de Messanges avec une étonnante maison du four à pain avec cul de four extérieur. Retour en découvert avec vue sur la forêt de Mantuan et la montagne de Villars. Balade de 9930m. C’est-à-dire pas loin des 10 km prévus. Organisée par Bernadette et Robert.

*www.le-mur-expo.com : Le festival d’art contemporain et du vin, Vill’Art, a eu lieu au mois d’août. C’était la rencontre des arts culinaires et des arts plastiques. Les expositions sont reproduites sur le site internet. Les artistes peuvent choisir 1, 2 ou 4 carrés pour afficher une œuvre. Tous les deux mois de nouvelles œuvres sont installées (du 1er aout au 31 octobre 2014).

En partant de Meuilley
En partant de Meuilley
En partant de Meuilley
En partant de Meuilley
En partant de Meuilley
En partant de Meuilley
En partant de Meuilley
En partant de Meuilley
En partant de Meuilley
En partant de Meuilley
En partant de Meuilley
En partant de Meuilley
En partant de Meuilley
En partant de Meuilley
En partant de Meuilley
En partant de Meuilley
En partant de Meuilley
En partant de Meuilley
En partant de Meuilley
En partant de Meuilley

Lire la suite

la section country a fait sa rentrée

7 Octobre 2014, 09:02am

Publié par fenay-loisirs

la section country a fait sa rentrée

Toutes et tous contents de retrouver Christine , toujours aussi pro avec le sourire et son dynamisme ...il manquait les fraises tagada,son pécher mignon..

De nouvelles recrues sont venues grossir les rangs c'est avec un grand plaisir que nous les accueillons parmi nous

Une démo est prévue le 15 novembre à la maison de retraite de Longvic ,

Petit rappel

découvrir et vous initier à la Country avec Christine c'est tous les lundis à partir de 17h30 à la salle des fêtes de Chevigny-Fénay., 3 ateliers de débutants a confirmés...

renseignements : Martine tel :06 14 88 06 30 ou onglet "contact" (plus haut )

la section country a fait sa rentrée

Lire la suite

La dictée...

6 Octobre 2014, 08:37am

Publié par fenay-loisirs

Malgré un grand soleil automnal, quelques fidèles de FLC aimant les bons mots, se sont réunis pour la traditionnelle dictée !

Titre évocateur " l'automne " ! Peu de difficultés, sauf quelques accords déportés ! Dictée poétique qui nous plonge au coeur de cette magnifique saison !

Félicitations aux 2 personnes ayant fait un "sans fautes" et aux autres qui sont restés dans une bonne moyenne.

Une collation a réuni toute la classe dans la bonne humeur ! à la prochaine dictée !

F.L.C

Voici le Texte :

. L’automne,

Quand, sur le chemin, passent les gens à toute allure, quand le froid et le vent s’immiscent insidieusement sous les imperméables, c’est le signe indéniable que l’automne, aussi beau soit-il avec les couleurs flamboyantes qui le parent, s’ installe.

Le soleil, dont les rayons n’arrivent plus vraiment à réchauffer la terre, se couche de plus en plus tôt. Les quelques feuilles que le vent malmène semblent recroquevillées sur elles-mêmes. Dans les rares buissons que la bourrasque dédaigne, se terrent les oiseaux habitués aux nombreuses sautes d’humeur que la nature leur impose.

Quand s’entremêlent le froid, le vent et la pluie qui ruisselle sur les toits, il vaut mieux se barricader dans les maisons. Les flammes du foyer qui crépitent réchauffent les pieds du voyageur imprévoyant qui s’aventure trop loin sur les routes inondées.

L’odeur du chocolat chaud que préparent les parents d’enfants intrépides chatouille les narines et réconforte les cœurs.

Quand la chaleur nous enveloppe et nous protège des assauts automnaux, on écoute volontiers le déluge qui tambourine contre les fenêtres, la chute des branchettes qui tombent dans la cour, le vent qui souffle et que redoutent les écureuils apeurés. Comme les animaux qui hivernent, on s’isole en attendant que reviennent les beaux jours.

La dictée...
La dictée...La dictée...
La dictée...La dictée...La dictée...

Lire la suite